Mon sentiment sur le goshin-jutsu

Si vous me demandiez : “Mais c’est quoi le goshin-jutsu ?” Je vous répondrais que c’est une discipline méconnue dans l’hexagone, mais que c’est super bien ! Je vous dirais aussi que je connais cette discipline depuis environ 25 ans mais que je m’y suis intéressée il y a seulement 3 ans. Pourquoi ? Parce qu’à ce moment-là, il me fallait un sport accessible qui me permette de me défouler et de progresser. Un sport sans les contraintes d’une salle de sport, avec des gens simples et d’horizons divers. Où les jugements d’allure seraient inexistants. Un sport qui soit aussi mon moment d’évasion : sur le tatami, je laisse ma journée au vestiaire. Je me concentre et je prends soin de moi et des autres.

Si vous me répondiez : “pourquoi tu fais pas du krav-maga ?”. Tout simplement parce que je ne cherche pas à me battre mais plus simplement à me protéger. A protéger mes proches si un jour, je dis bien SI UN JOUR, une situation inconfortable m’amenait à mettre en pratique les réflexes de défense que je travaille chaque semaine. On ne travaille pas que les gestes au goshin, mais aussi l’attitude. On apprend à sortir de situations délicates plutôt que de rentrer dans le tas par exemple !

Ce que j’aime c’est de me voir progresser sans me mesurer à des compétiteurs. J’aime aussi le côté très technique de cette discipline qui m’impressionne toujours par sa simplicité et sa logique. Et j’aime aussi venir sur le tapis en sachant qu’on va peut-être frapper dans des pao, avec ou sans gants, qu’on va faire des combats au sol ou travailler sur des situations de rue. Ca me plait qu’on soit tous dans la même tenue (en keiko gi) et qu’on apprenne à chuter et à savoir mesurer sa force face à d’autres. Ca forge le respect et la tolérance. Oui oui. C’est l’esprit des arts martiaux !

Magali

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *